Le domaine immobilier en pleine crise à Genève

Publié le 24 Mars 2013

En règle générale le tarif au mètre carré dans le canton est de 3 740 €par mètre carré, avec des sommes qui peuvent atteindre 8 060 Francsau mètre carré, en fonction des zones. Les secteurs les plus recherchés, représentant donc les plus onéreux, sont le quartier de Rive, Le quartier du Lac ou Bel-Air.

Bien naturellement, le domaine de l'immobilier haut de gamme de Genève est encore le plus efficace de tous. « Le canton est sélectionnée par les clients russes », observe Monsieur Nicolas Delage.

En prenant en compte la totalité des indications monétaires (crise, PIB…) éternellement bloqués dans un état incertain, le domaine ne peut escompter de l'apaisement. Les dernières semaines garantissent un montant suffisamment réduit de mises en vente, en dépit des coûts qui restent en Suisse Romande parmi les plus raisonnables. Souvent, les surfaces dans l'immobilier de luxe se dévoile ainsi parmi le moins onéreux.

La diminution autour de 25% des opérations immobilières de biens de prestige en 2013 a amené la cessation de 5785 sociétés immobilières mais surtout la disparition de près de 17.500 postes. La quantité des ententes doit à coup sûr encore décliner de plus en plus.

Le terrain immobilier en plein boum